Les potins du boulingrin n°5

Le bar de la Brasserie du Boulingrin

Il en impose en rentrant dans les lieux : le bar de la brasserie.

Avec sa forme de paquebot, ses dimensions très impressionnantes et son zinc qui l’entoure, le bar de la Brasserie du Boulingrin est sa pièce maîtresse.

Pour souligner et renforcer le style des années 1920 de la Brasserie, le bar est éclairé par un véritable bijou de l’art-déco. Benoît Marq a signé ici un vrai chef d’œuvre avec la complicité de son épouse Stéphanie. Il a réalisé ce lustre épousant parfaitement les formes du bar avec des verres qui datent de l’époque de son grand-père, Jacques Simon en hommage à celui-ci. La dédicace est inscrite dans le lustre côté escalier. Quand Bernard Victor-Pujebet a confié à ses amis Stéphanie et Benoît Marq ce projet de lustre, ils sont aussitôt passionnés par cette idée. Benoît se met immédiatement au travail. Les premières esquisses sont époustouflantes et montrent un lustre aux formes de cercles imbriquées dans la pure tradition art-déco, mises en valeur par un jeu de verres aussi différents que complémentaires laissant passer une lumière douce et claire. Le lustre est entièrement réalisé dans les Ateliers Simon Marq à Reims. Avec la complicité du savoir-faire d’Ardenne Métal qui crée la structure en fer forgé soutenant l’assemblage de verres, le chef d’œuvre est complet. Pour couronner le tout : le timing est parfaitement respecté : le lustre est en place depuis le premier jour de la réouverture de la Brasserie, le samedi, 28 septembre 2013.

EDITO

Chers Clients et Amis du Boulingrin,

Cela fait six semaines que la Brasserie du Boulingrin a ré-ouvert ses portes.

Vous êtes très nombreux à revenir et toute l’équipe et moi-même sommes tellement heureux de vous retrouver TOUS. Votre fidélité est notre plus belle récompense.

Vous l’avez constaté : l’ambiance est restée inchangée, les banquettes en cuir rouge, les porte-chapeau en laiton et même le granito au sol.

Et surtout l’équipe inchangée qui était vraiment impatiente de vous retrouver :

Jacky qui vous attend avec son énergie inimitable au bar tous les matins.

Denis et Cyril qui vous accueillent et vous placent, dorénavant sur deux étages.

David, Frédérique, Audrey et l’ensemble de leurs collègues qui font tout pour vous faire vivre un moment de plaisir et de détente au Boulingrin.

Greg et son équipe ont bien pris en main les cuisines au sous-sol, vous ne les voyez pas, vous ne les entendez pas non plus, mais vous découvrez et redécouvrez les plats si typiques qui font la personnalité du Boulingrin.

Après les semaines d’adaptation et forcément avec quelques loupés, il fallait un peu de temps à chacune et chacun pour trouver sa place, son rôle. Les équipes ont du apprendre à travailler avec un monte-plat (qui a eu la bonne idée de tomber en panne de façon assez régulière les premiers jours !). Le temps de prendre l’habitude de travailler sur deux étages…

Que celles et ceux parmi vous qui étaient concernées par ces problèmes de début, veuillent bien nous pardonner et ne pas nous en tenir rigueur.

Les travaux sont quasiment terminés : Amiour, notre célèbre écailler aura très prochainement son banc d’écailler (pour l’instant il prépare vos plateaux de fruits de mer en cuisine), les stores bannes seront installées dans quelques jours et le petit salon qui est en fait un grand salon ouvrira ses portes d’ici la fin du mois de novembre.

Soyez à nouveau très sincèrement remerciés pour votre immense fidelité.

Bernard Victor-Pujebet

La cuisine du Boulingrin vous manque ?

Vous y êtes maintenant habitués, depuis deux numéros des ‘potins’, le chef,GREGORY JOLARD vous livre encore un de ses secrets …


Filet de sandre rôti , rattes du Touquet au lard et son beurre citronné

Pour 4 personnes

Les ingrédients :

  1. Filet de sandre
  2. Chute de poissons
  3. Carottes
  4. oignons
  5. celeri branche
  6. eau

La préparation :

Cuire les rattes en robe de champs dans de l’eau salé Tailler des gros batons de lard fumé d’environ 1.5 cm sur 1.5 cm de large puis les faire blanchir dans de l’eau non salée.

Demander des chutes de poissons pour faire un petit fumet

Pour la sauce faire reduire des échalotes et du pulco au ¾ puis ajouter un peu de fumet de poisson , lier très légèrement puis monter au beurre et ajouter la ciboulette

Tailler votre sandre, assaisonner puis faite cuire a la poele et huile d’olive

Tailler les rattes du Touquet en quatre dans le sens de la longueur Faite revenir les lardons et rattes avec une légère coloration puis dressé le tout comme sur la photo

Bonne dégustation…

Gregory Jolard
Comments are closed.