Les potins du boulingrin n°4

Samedi 28 Septembre

A deux semaines de la réouverture de la Brasserie Le Boulingrin, les journées sont définitivement devenues trop courtes pour tous :

Les ouvriers qui terminent de poser du carrelage, des finitions électriques, les dernières couches de peinture, les ajustements des banquettes et porte-chapeau d’un côté et de l’autre côté, l’équipe du Boulingrin qui reprend du service.

En cuisine Greg, le chef et Serge, le second prennent possession des lieux. Un superbe piano équipé de plaques à induction trône en plein milieu. Soucieux et conscient de l’équilibre écologique et environnemental (l’induction permet une parfaite régulation de l’énergie en fonction des besoins), le choix s’est fait naturellement d’autant plus qu’il permet de réaliser toutes les cuissons (de la saisie à vif au mijotage tout en douceur) et qu’il assurera à la brigade un réel confort au niveau de la température ambiante qui règnera dans ces nouvelles cuisines.

Ce qui n’empêchera probablement pas quelques moments très chauds au moment de l’envoi des plats vers les étages supérieurs…

En salle, Denis, Cyril et Jean-Pierre se réjouissent de retrouver  » leur Boulingrin  » situé dorénavant au  » plus bel emplacement  » de Reims. » Heureusement que nos clients nous aiment et nous pardonneront car la période de rodage ne sera pas facile. Il faudra vite apprendre à travailler sur 3 niveaux, ce sera sportif « , confient-ils en chœur avec un large sourire. Mais ils tiennent aussi à rassurer leur clientèle : les horaires restent inchangés (ouverture du lundi au samedi, les vendredi et samedi soirs jusqu’à 23h30). Le « Petit Salon » a fait peau neuve et est devenu un véritable salon pour repas d’affaires ou séminaires avec un équipement moderne (tout arrive au Boulingrin !)

Vous l’aurez compris, toute l’équipe est pressée de vous accueillir et de vous faire découvrir ce lieu déjà mythique !

EDITO

Chers Clients et Amis du Boulingrin,

J’espère que vous avez passé de très bonnes vacances et que la rentrée s’est bien passée pour vous et vos familles. Pour toute l’équipe du Boulingrin, ce sera ENFIN aussi la rentrée.

Le compte à rebours est définitivement lancé et la date de la réouverture est fixée :

Samedi 28 septembre !

Tous les jours je reçois des coups de fil ou des mots d’encouragement pour cette dernière ligne droite. Merci, un immense merci à vous tous, pour votre soutien sans faille qui est vraiment extraordinaire et qui nous motive sans cesse. Nous sommes tous tellement impatients de vous revoir et de pouvoir vous bichonner à nouveau au Boulingrin ! Beaucoup de maisons de champagne fidèles depuis toujours à la Brasserie du Boulingrin s’associent à ce moment fort de la réouverture et je vous promets que le champagne va couler à flots !

J’ai hâte de partager ce moment tellement important pour nous avec vous au comptoir du Bar du Boulingrin qui sera la véritable pièce maîtresse de la Brasserie. Grâce à la créativité et la générosité d’un ami artiste rémois célèbre (je vous réserve la surprise de sa signature) et au savoir-faire des artisans de qualité exceptionnelle, le Bar de la Brasserie du Boulingrin est devenu un véritable bijou art-déco, style architectural qui caractérise depuis toujours le Boulingrin et fera partie à ce titre du patrimoine art-déco de la Ville de Reims.

Vous vous demandez peut-être si nous ferons une inauguration en bonne et due forme, si vous recevrez un carton d’invitation… Voilà mon invitation : nous vous attendons tous ! Comme il est impossible de vous accueillir tous pour un repas en une seule journée, nous préférons vous proposer une journée festive en compagnie de notre célèbre Swing Time Quartet tout au long de la journée du samedi 28 septembre. Mais soyez rassurés, pour celles et ceux qui ne pourront être des nôtres à cette date, toute l’équipe du Boulingrin et moi-même serons ravis de vous accueillir quand vous aurez envie et le temps de revenir nous voir.

A très très vite

Bernard Victor-Pujebet

La cuisine du Boulingrin vous manque ?

Vous y êtes maintenant habitués, depuis deux numéros des ‘potins’, le chef,GREGORY JOLARD vous livre encore un de ses secrets …


Cocotte de joues de porc au basilic

Pour 4 personnes

Les ingrédients :

  1. 3 à 4 belles joues de porc par personne
  2. 1 botte de basilic
  3. 30 cl de vin blanc
  4. 1 tête d’ail
  5. 2 carottes
  6. 1 gros oignon
  7. 1 litre fond de veau
  8. thym et laurier

La préparation :

Faire blanchir les joues dans l’eau salée durant 5 minutes après un premier bouillon.

Egoutter et rincer les, faite les revenir ensuite dans une cocotte.

Une fois bien colorées, ajouter l’ail, les carottes coupées en rondelles , l’oignon, le thym et le laurier.

Singer avec un peu de farine puis déglacer avec le vin blanc, ajouter le fond de veau puis le basilic ciselé et laisser mijoter pendant une petite heure.

Rectifier l’assaisonnement, puis servir.

Pour le choix de l’accompagnement, nous avons choisi des petits légumes déjà blanchis et mis en cocotte 10 minutes avant la fin de cuisson.

Elles peuvent s’accompagner aussi de pâtes fraîches, de semoule ou de pommes fondantes.

Bonne dégustation…

Gregory Jolard
Comments are closed.